Rechercher

La fable de l'avion en papier qui se prenait pour un bombardier

Je ne veux plus, je ne peux plus travailler dans un service dont j’ai honte. Je préférais envoyer mes proches qui souffriraient de troubles psychiatriques dans n’importe quel service plutôt que dans celui dont je suis responsable. Il me faut donc partir.


Lire la suite de l'article sur : https://blogs.mediapart.fr/julien-andersch/blog/121018/la-fable-de-lavion-en-papier-qui-se-prenait-pour-un-bombardier


0 vue

OÙ TROUVER MON CABINET

CABINET : 5 rue de la chalotais - 35510 Cesson-Sévigné        06 42 91 26 96        hardy.psychologue@gmail.com        Mentions légales